La fille du train

LA FILLE DU TRAIN

Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jours : le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 le soir. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants, qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait. Heureux,  comme Rachel et son mari ont pu l’être par le passé, avant qu’il la trompe, avant qu’il la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. Que se passe t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Les 378 pages que que j’ai dévoré en 48h !

Numéro un des ventes en Angleterre et aux Etats-Unis, critique unanime, droits d’adaptation achetées par Steven Spielberg… j’ai adoré.

Bande d’annonce : La fille du train

Suivez- nous
RSS
Facebook
Twitter
YouTube
INSTAGRAM